webTV

Lecture

Lancement de la Chaire industrielle ANR TOPAZE

Lecture

Je dcouvre l'vnement "BATMAN" sur Fortnite ! (Pack Batman + Gotham City)

Lecture

Bio-based aerogels: new eco-friendly porous materials for thermal insulation and controlled release

Lecture

LE PIMENT LE PLUS FORT DU MONDE - 10? SI TU REUSSI - Micro Trottoir

Lecture

La chaire industrielle ANR DIGIMU

+ Toutes les vidéos

 

Offres d'emploi des personnels

_____________________________________________________________

Recrutement d’un assistant de recherche (tenure track)
Données et simulations multi -modales en plasticité cristalline pour l'évolution et le design des microstructures

 

Date limite de dépôt des candidatures le 30 avril 2022

 

Établissement : Mines Paris (École Nationale Supérieure des Mines de Paris)
Affectation : Centre des Matériaux

Dans le cadre du développement de ses activités de recherche et d’enseignement dans le domaine des matériaux et des structures, Mines Paris, membre de l’Université PSL ouvre un poste d’assistant de recherche dédié à la simulation multi-modales en plasticité cristalline.

Ouvert sous la forme d’un contrat à durée déterminée (durée initiale d’un an, renouvelable), ce poste s’adresse à un jeune chercheur (H/F) ayant le goût d’un travail multidisciplinaire à l’interface de la recherche fondamentale et du monde industriel. Le(la) candidat(e) retenu(e) aura l’opportunité de travailler en lien étroit avec les milieux économiques et participera aux travaux de recherche contractuelle de son équipe. Il(elle) disposera également de la possibilité de définir un sujet de thèse dès la première année de son séjour dans le Centre ; il(elle) sera appelé(e) à co-encadrer cette thèse (dirigée par un membre confirmé du Centre disposant d’une Habilitation à Diriger des Recherches).

Ce poste a vocation à évoluer vers un emploi permanent d’enseignant-chercheur à un horizon de 2 ans dans le cadre d’une procédure de Tenure Track. Les candidat(e)s pourront trouver une description de cette procédure sur le site de Mines Paris, à l’adresse :

https://www.minesparis.psl.eu/Ecole/Recrutement/Travailler-a-MINES-ParisTech/

1. LA RECHERCHE DE MINES PARIS

En cohérence avec son activité de formation, Mines Paris développe une activité de recherche qui couvre un champ de disciplines scientifiques très large. Les dix-huit centres de recherche sont organisés en cinq départements : Sciences de la Terre et de l’Environnement, Énergétique et Procédés, Mécanique et Matériaux, Mathématiques et Systèmes, et enfin Économie, Management et Société.

La recherche de Mines Paris vise à la fois l’excellence académique et l’impact socio-économique. Ce modèle de recherche orientée est développé en interaction étroite avec le monde socio-économique : entreprises du secteur privé ou public, mais aussi institutions et administrations publiques. Mines Paris est la première école en France par son volume de recherche sur contrats, portés par Armines, la fondation Mines Paris ou Mines Paris. Ce positionnement original a permis à l’École d’étoffer ses équipes (par des recrutements d’enseignants-chercheurs en contrat à durée indéterminée sur ressources propres ou via l’association de recherche contractuelle Armines), et lui permet de maintenir sur le long terme des plateformes expérimentales et numériques uniques et dont la qualité est reconnue par ses partenaires.

Cette capacité, de Mines Paris et des entreprises, à travailler ensemble sur des sujets scientifiques et industriels ambitieux est reconnue au niveau national et international : citons la médaille d’argent du CNRS attribuée à Samuel Forest (CdM), la médaille de bronze attribuée à Vlasdislav Yastrebov (CdM), le renouvellement du label Carnot en 2016 (MESR), PSL est à la 40ème place mondiale du World University Rankings et Mines Paris à la seconde place du classement Usine Nouvelle 2022 et 3ieme du classement Figaro Etudiant en 2022.

2. LE CENTRE DES MATERIAUX

Le poste à pourvoir se trouve au Centre des Matériaux ( https://wwwold.mat.minesparis.psl.eu/Accueil/) qui cherche à renforcer ses effectifs en métallurgie physique.

Situé à Evry (35 km au sud de Paris), le centre est associé au CNRS (UMR 7633). Organisé en trois pôles de recherche et six plateformes support, le centre s’appuie sur un personnel composé d’une soixantaine de permanents (Enseignant Chercheurs et personnels techniques) et d’une centaine de doctorants, post-doctorants, stagiaires de master ou mastère spécialisé.

Ses domaines de recherche portent sur le comportement mécanique des matériaux et leur modélisation ainsi que sur les procédés d’élaboration. Le lien étroit entre Procédés/Matériaux/Microstructures/Propriétés d’emploi/Durabilité est au cœur de la stratégie scientifique du laboratoire tant du point de vue théorique que du point de vue expérimental. Il s’agit de développer de nouveaux matériaux issus des procédés de fabrication notamment additifs, conduisant à des microstructures souvent hors équilibre susceptibles d’évoluer par post-traitement ou en service.

3. DESCRIPTION DU PROFIL DE POSTE RECHERCHE

Recherche

En parallèle du développement des approches récentes de sciences des données et d'apprentissage automatique en mécanique des matériaux, les besoins de compréhension physique et mécanique des phénomènes sont toujours aussi pressants. Il est nécessaire aujourd'hui de renforcer au Centre des Matériaux (CdM) l'expertise numérique en plasticité cristalline en relation avec l'activité expérimentale 2D-3D-4D.

Le Centre a besoin d'un enseignant-chercheur en modélisation numérique de la plasticité cristalline couplée à d'autres phénomènes d'évolution des microstructures : changements de phase, recristallisation, vieillissement, effet de l'environnement (hydrogène, oxydation, corrosion), endommagement et rupture.

Le chercheur, avec une dominante de modélisation et de simulation par éléments finis, sera également à même de réaliser des expériences de déformation in situ (sous MEB typiquement) mais aussi sur grands instruments, ainsi que des essais mécaniques classiques. Il mettra en œuvre et développera les modèles (métallurgie physique et mécanique), les méthodes numériques (champs de phase par exemple) et les approches en apprentissage statistique les plus récents pour comprendre et donc contrôler l'évolution des microstructures et de leurs propriétés mécaniques.

Le chercheur s'intéressera en particulier aux évolutions induites par des instabilités locales ou globales en liaison avec les longueurs internes caractéristiques associées, évolutions constituant les précurseurs de la rupture et accompagnant la fissuration.

Grâce aux essais in situ, la convergence des données expérimentales et de simulation via la technique du jumeau numérique offre de nouvelles opportunités de traitement par apprentissage pour (i) identifier les modèles de comportement à l’échelle locale, (ii) produire des simulations ultra-rapides des propriétés (iii) prévoir les instabilités de comportement et d'endommagement. Les méthodes développées seront alors mises au service du design et de l'architecturation des matériaux et des structures, notamment au travers des méthodes de fabrication additive.

Les activités seront nécessairement en interaction étroite avec le pôle MEM (Mécanique et Matériaux) du CdM et le pôle GEM (Microstructures en évolution). Ces activités s'appuieront sur l'ensemble des plates-formes du CdM : SISDEV, SESAMES, μMax et EPROM. Une coopération avec le Cemef est tout indiquée en particulier sur le thème de la rupture ductile, de la recristallisation et celui du calcul intensif en liaison avec les sciences des données.

Domaines industriels concernés : industrie nucléaire, industries de la transformation des matériaux et des transports, et transformation numérique en ingénierie des matériaux et des structures.

Enseignement

La personne recrutée s'impliquera dans l'enseignement porté par le département Mécanique et Matériaux. Elle dispensera et développera des enseignements de Mines Paris et de PSL sur le thème de la mécanique des matériaux et de la simulation numérique (cours d’introduction en tronc commun, enseignement spécialisé, master PSL sciences et génie des matériaux (SGM), mastère spécialisé DMS, modules B1, B2, B3 de ce même mastère, ouverts comme cours doctoraux...). Elle sera encouragée à mettre en place de nouveaux cours qui enrichiront l’offre pédagogique du département. Elle contribuera à l’encadrement des étudiants (modules recherche et projets du cycle Ingénieur civil, stages Master SGM et Mastère DMS) et au suivi des doctorants.

 

La personne retenue participera au développement de l’offre de formation continue dans ce domaine, en support à MINES-PSL EXED.

Spécificités du profil du (de la) candidat(e)

Le poste s’adresse à un(e) chercheur(e) diplômé(e) d’une université ou d’une grande école et ayant un doctorat en Mécanique, Mécanique Numérique ou Science des Matériaux avec un goût marqué pour la simulation. Une période postdoctorale dans un laboratoire de recherche différent de celui dans lequel il(elle) aura effectué son doctorat, et de préférence au sein d’une institution ou d’un laboratoire étranger sera fortement appréciée.

Le(la) candidat(e) devra avoir fait preuve d’une bonne capacité à travailler en équipe, afin de pouvoir développer ses activités de recherche en collaboration avec les équipes du Centre des Matériaux ou d’autres laboratoires français et étrangers.

La personne recrutée collaborera au montage et à la coordination de projets articulant caractérisations

microstructurales et conditions de mise en œuvre et/ou propriétés d’emploi, notamment mécaniques.

La maîtrise des langues française et anglaise à l'écrit comme à l'oral est impérative.

4. DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature comportera les éléments suivants :

• une lettre de motivation,

• le projet scientifique proposé, en articulation avec les travaux du pôle SIMS,

• un CV détaillé,

• une liste des travaux et publications,

• les rapports de thèse et de soutenance

• si possible trois lettres de recommandation qui nous seront adressées directement par des personnalités choisies par le candidat. A défaut, le dossier comprendra au minimum les noms et coordonnées de trois personnalités scientifiques pouvant être sollicitées pour donner un avis sur les travaux du candidat et ses compétences.

Le dossier devra être adressé, au plus tard le 30 Avril 2022, à l’adresse suivante :

Centre des Matériaux- Mines Paris

63 - 65 rue Henri-Auguste DESBRUERES, BP 87 F-91003 Évry cedex, FRANCE,

à l’attention du Directeur du Centre, Jérôme Crépin,

et/ou par e-mail à jerome.crepin@minesparis.psl.eu

 

Les candidatures seront examinées par un jury comprenant aussi bien des représentants de l’École que des personnalités scientifiques extérieures. Les candidat(e)s retenu(e)s lors de la présélection des dossiers seront invité(e)s à présenter leur parcours, leurs travaux, ainsi que leur projet scientifique devant ce jury.

Pour plus d’information, les candidat(e)s pourront contacter :

• Le Directeur du Centre, Jérôme Crépin

• ou pour des questions administratives la direction des ressources humaines de Mines Paris

 

Fiche pdf

_____________________________________________________________

Recrutement d’un assistant de recherche (tenure track) en métallurgie physique

Le dossier devra être adressé, au plus tard le 30 Avril 2022

Etablissement : MINES Paris (Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris)

Affectation : Centre des Matériaux

Dans le cadre du développement de ses activités de recherche et d’enseignement dans le domaine des matériaux et des structures, MINES Paris, membre de l’Université PSL ouvre un poste d’assistant de recherche dédié à la Métallurgie physique.

Ouvert sous la forme d’un contrat à durée déterminée (durée initiale d’un an, renouvelable), ce poste s’adresse à un jeune chercheur (H/F) ayant le goût d’un travail multidisciplinaire à l’interface de la recherche fondamentale et du monde industriel. Le(la) candidat(e) retenu(e) aura l’opportunité de travailler en lien étroit avec les milieux économiques et participera aux travaux de recherche contractuelle de son équipe. Il(elle) disposera également de la possibilité de définir un sujet de thèse dès la première année de son séjour dans le Centre ; il(elle) sera appelé(e) à coencadrer cette thèse (dirigée par un membre confirmé du Centre disposant d’une Habilitation à Diriger des Recherches).

Ce poste a vocation à évoluer vers un emploi permanent d’enseignant-chercheur à un horizon de 2 ans dans le cadre d’une procédure de Tenure Track. Les candidat(e)s pourront trouver une description de cette procédure sur le site de MINES Paris, à l’adresse :

https://www.minesparis.psl.eu/Ecole/Recrutement/Travailler-a-MINES-ParisTech/

1. LA RECHERCHE DE MINES Paris

En cohérence avec son activité de formation, MINES Paris développe une activité de recherche qui couvre un champde disciplines scientifiques très large. Les dix-huit centres de recherche sont organisés en cinq départements : Sciences de la Terre et de l’Environnement, Energétique et Procédés, Mécanique et Matériaux, Mathématiques et Systèmes, et
enfin Economie, Management et Société.

La recherche de MINES Paris vise à la fois l’excellence académique et l’impact socio-économique. Ce modèle de recherche orientée est développé en interaction étroite avec le monde socio-économique : entreprises du secteur privé ou public, mais aussi institutions et administrations publiques. MINES Paris est la première école en France par son volume de recherche sur contrats, portés par Armines, la fondation Mines Paris ou MINES Paris. Ce positionnement original a permis à l’Ecole d’étoffer ses équipes (par des recrutements d’enseignements-chercheurs
en contrat à durée indéterminée sur ressources propres via l’association de recherche contractuelle Armines), et lui permet de maintenir sur le long terme des plateformes expérimentales et numériques uniques et dont la qualité est reconnue par ses partenaires.

Cette capacité, de MINES Paris et des entreprises, à travailler ensemble sur des sujets scientifiques et industriels ambitieux est reconnue au niveau national et international : citons la médaille d’argent du CNRS attribuée à Samuel Forest (CdM), la médaille de bronze attribuée à Vlasdislav Yastrebov (CdM), le renouvellement du label Carnot en 2016 (MESR), PSL est à la 40ème place mondiale du World University Rankings et Mines Paris à la seconde place du classement Usine Nouvelle 2022 et 3ieme du classement Figaro Etudiant en 2022.

2. LE CENTRE DES MATERIAUX

Le Centre des Matériaux situé à Evry (35 km au sud de Paris) est associé au CNRS (UMR 7633). Les domaines de recherche portent sur le comportement mécanique des matériaux et leur modélisation ainsi que sur les procédés d’élaboration. Le lien étroit entre Procédés/Matériaux/Microstructures/Propriétés d’emploi/Durabilité est au coeur de la stratégie scientifique du laboratoire tant du point de vue théorique que du point de vue expérimental. Il s’agit de développer de nouveaux matériaux issus des procédés de fabrication notamment additifs, conduisant à des microstructures souvent hors équilibre susceptibles d’évoluer par post-traitement ou en service.

Le poste à pourvoir se trouve au Centre des Matériaux (https://wwwold.mat.minesparis.psl.eu/Accueil/), dont le personnel est composé d’une soixantaine de permanents (Enseignant Chercheurs et personnels techniques) et d’une centaine de doctorants, post-doctorants, stagiaires de master ou mastère spécialisé. Le Centre des Matériaux de MINES Paris est organisé en trois pôles de recherche et six plateformes support. Il cherche à renforcer ses effectifs en métallurgie physique.

3. DESCRIPTION DU PROFIL DE POSTE RECHERCHE

La personne recherchée est un(e) candidat(e) ayant démontré des capacités à élaborer des travaux académiques en Sciences des Matériaux. Il est souhaité que le (la) candidat(e) ait une bonne autonomie lui permettant de s’impliquer dans des projets qu’il (elle) déterminera, de trouver des ressources extérieures à travers des appels à projets sur fonds publics (ANR, européen), ou des partenariats avec différents acteurs des mondes industriel et académique.

Recherche
Le Centre des Matériaux souhaite renforcer les compétences de son pôle de recherche "Genèse, évolution et emploi des microstructures" (GEM) autour des liens entre microstructure et propriétés (notamment mécanismes de déformation) des métaux et alliages. Au sein du pôle GEM, la personne recrutée assurera la conduite et/ou l’encadrement des études relatives aux relations microstructures/propriétés aux échelles fines telles que celle de la dislocation, c’est-à-dire celles des mécanismes responsables de l’évolution de ces propriétés (mécaniques (plasticité), thermiques, électriques, etc… ). L’outil de recherche privilégié sera le microscope électronique en transmission.

La personne retenue mènera des études de recherche propre « amont » et partenariale sur le thème de la métallurgie physique et des relations microstructures/propriétés. Au laboratoire, elle sera l’un des principaux interlocuteurs de ce champ disciplinaire vis-à-vis de nos partenaires tels que Safran, EDF, Framatome, AddUp, Naval Group, Constellium,
Aperam, ArcelorMittal, CEA, Renault, Stellantis… La personne recrutée s’intéressera aussi au développement de matériaux innovants au travers de l’optimisation des microstructures (thème historique et toujours d’actualité du laboratoire, entre autres en collaboration avec notre partenaire Safran). Ces développements seront notamment au service de la transition énergétique et d’applications dans le domaine de la santé.

Elle participera aux développements des moyens expérimentaux d’analyse microstructurale (2 MET, 1 DRX, 2 MEB) et au dialogue avec la plate-forme μMAX en charge de ces moyens. Elle pourra interagir avec la plate-forme en charge des procédés d’élaboration (EPROM) et celle en charge de la caractérisation mécanique (SESAMES). Elle assurera
l’encadrement et la formation des doctorants en matière d’analyse de microstructures et de mécanismes physiques de déformation.

La personne recrutée s’appuiera sur les liens entre le laboratoire et la Fédération CNRS de Métallurgie en Île-de-France (FERMI), le Réseau National de la Métallurgie et les plates-formes nationales de grands instruments. Elle sera un membre actif de ces réseaux. Elle collaborera étroitement avec les chercheurs des trois pôles de recherche pour la caractérisation des microstructures et des mécanismes régissant les liens mise en oeuvre-microstructures-propriétés. La personne retenue développera progressivement sa propre recherche innovante sur ces thématiques, en lien étroit
avec le monde de l’entreprise et publiera dans les meilleures revues et conférences internationales.

Enseignement
La personne recrutée s'impliquera dans l'enseignement porté par le département Mécanique et Matériaux. Elle dispensera et développera des enseignements de MINES Paris et de PSL sur le thème de la métallurgie physique (cours d’introduction en tronc commun, enseignement spécialisé en cristallographie, master PSL sciences et génie des matériaux (SGM), mastère spécialisé DMS, modules B1, B2, B3 de ce même mastère, ouverts comme cours doctoraux...) Elle sera encouragée à mettre en place de nouveaux cours qui enrichiront l’offre pédagogique du département. Elle contribuera à l’encadrement des étudiants (TP du cours Matériaux Pour l'Ingénieur, modules recherche et projets du cycle Ingénieur civil, stages Master SGM et Mastère DMS) et au suivi des doctorants.

La personne retenue participera au développement de l’offre de formation continue dans ce domaine, en support à MINES-PSL EXED.

Spécificités du profil du (de la) candidat(e)

Le poste s’adresse à un(e) chercheur(e) diplômé(e) d’une université ou d’une grande école et ayant un doctorat en Sciences et Génie de Matériaux avec un goût marqué pour la métallurgie physique et les procédés et une expérience significative en microscopie électronique en transmission. Une période postdoctorale dans un laboratoire de recherche différent de celui dans lequel il(elle) aura effectué son doctorat, et de préférence au sein d’une institution ou d’un laboratoire étranger sera fortement appréciée.

Le(la) candidat(e) devra avoir fait preuve d’une bonne capacité à travailler en équipe, afin de pouvoir développer ses activités de recherche en collaboration avec les équipes du Centre des Matériaux ou d’autres laboratoires français et étrangers.

La personne recrutée collaborera au montage et à la coordination de projets articulant caractérisations microstructurales et conditions de mise en oeuvre et/ou propriétés d’emploi, notamment mécaniques.

La maîtrise des langues française et anglaise parlée et écrite est impérative.

4. DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature comportera les éléments suivants :

• une lettre de motivation,
• le projet scientifique proposé, en articulation avec les travaux du pôle GEM,
• un CV détaillé,
• une liste des travaux et publications,
• les rapports de thèse et de soutenance
• si possible trois lettres de recommandation qui nous seront adressées directement par des
personnalités
• choisies par le candidat. A défaut, le dossier comprendra au minimum les noms et coordonnées de trois
personnalités scientifiques pouvant être sollicitées pour donner un avis sur les travaux du candidat et ses
compétences.

Le dossier devra être adressé, au plus tard le 30 Avril 2022, à l’adresse suivante :

Centre des Matériaux- MINES Paris
63 - 65 rue Henri-Auguste DESBRUERES
BP 87
F-91003 Évry cedex, FRANCE,

à l’attention du Directeur du Centre, Jérôme Crépin,
et/ou par e-mail à jerome.crepin@minesparis.psl.eu

Fiche pdf

_____________________________________________________________

 

 

 

 

offre d'emploi enseignement recherche - MINES ParisTech
Partager

actualité

Mines Paris plébiscitée par ses étudiantes

Formation Mines Paris plébiscitée par ses étudiantes Mines Paris - PSL, une école qui répond…
> En savoir +

Femmes de science

Formation Femmes de science Chercheuses confirmées, doctorantes, élèves ou alumni,…
> En savoir +

Quelle école d’ingénieurs a le meilleur réseau LinkedIn ?

Formation Quelle école d’ingénieurs a le…  Mines Paris - PSL au Top 5 du classement LinkedIn 2023…
> En savoir +

En l'honneur de Cécile DeWitt-Morette

Formation En l'honneur de Cécile DeWitt-Morette Claude Ribbe (Mairie du 6e arrondissement), Armand Hatchuel…
> En savoir +

Classement

Formation Classement "Employabilité" THE 2022 Dans l'édition 2022 du Global Employability…
> En savoir +

Le Rapport d'activité 2021 est en ligne

Formation Le Rapport d'activité 2021 est en ligne Le RA 2021 revient sur les temps forts et les succès…
> En savoir +

+ Toutes les actualités

Plan du site
Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech